Argentine-Iran: un sauveur nommé Messi ! (1-0)

Que c’est cruel pour l’Iran ! Samedi, la formation de Carlos Queiroz a fait bien mieux que tenir face à l’Argentine, lors de la 2e journée du groupe F de la Coupe du monde 2014, mais a chuté en toute fin de match sur un but sensationnel de Messi (90e+1). Et voilà du coup l’Albiceleste en huitième de finale.

Ce fut franchement laborieux… et presque injuste. Presque, seulement, car l’Argentine a tout de même dominé cet Iran dans bien des secteurs samedi à Belo Horizonte. Mais la résistance héroïque et les quelques offensives audacieuses de Dejagah, Reza et consorts ont fortement séduit lors de cette deuxième journée de la Coupe du monde. A tel point que ce bijou de Messi, un classique pour le meilleur joueur du monde, est apparu extrêmement cruel.

Avant ce chef d’oeuvre de frappe enroulée à la 91e minute, un ballon parfaitement brossé qui a terminé sa course au ras du poteau, l’Iran s’est donc montré dangereux à de nombreuses reprises et a buté sur un grand Romero. Un constat partagé par l’Albilceste, qui a également dû composer avec un Haghighi impérial dans sa cage. Finalement, l’Iran a cédé sur le fil et jouera du coup sa qualification contre la Bosnie-Herzégovine, dans ce cinq jours, lors de la dernière journée de la phase de poules. L’Argentine, de son côté, est d’ores et déjà qualifiée.