Mondial 2014. Le Brésil bat la Croatie en match d’ouverture (3-1)

Neymar, auteur d’un doublé, et Oscar ont sauvé le Brésil, qui n’a pas fait preuve d’une grande maîtrise et a été sérieusement bousculé par la Croatie.

Tout un pays attendait cela avec impatience et c’est finalement un Brésilien qui a inscrit le premier but du Mondial 2014… mais contre son camp. Le latéral du Real Madrid Marcelo est donc entré bien malgré lui dans l’Histoire de la Coupe du monde, en déviant du pied droit, lui le gaucher, dans son but un ballon centré par Olic et touché par Jelavic au point de penalty (0-1, 11’). Une ouverture du score logique pour des Croates plus joueurs face à des Brésiliens visiblement pris par le contexte.

Il fallait un Neymar qui venait d’échapper à l’expulsion pour remettre la Seleção sur les bons rails via une frappe sèche à ras de terre, déclenchée à l’entrée de la surface, qui se logeait dans le petit filet droit du but de Pletikosa (1-1, 29’).

Penalty inexistant

Libéré par son retour au score, le collectif brésilien trouvait alors plus d’espaces face à des Croates qui procédaient en contres.

Le match allait tourner peu après l’heure de jeu, lorsque M. Nishimura désignait le point de penalty pour une faute totalement inexistante de Lovren sur Fred. L’ancien Lyonnais trompait l’arbitre en se laissant tomber en pleine surface. Neymar ne tremblait pas pour transformer le cadeau, même si Pletikosa était à deux doigts d’arrêter le ballon (2-1, 71’).

Par la suite, les Croates égalisaient mais l’arbitre signalait une faute peu évidente d’Olic sur Júlio César (83’) et refusait donc le but.

Oscar scellait ensuite le sort de la rencontre d’un superbe pointu, en contre (3-1, 90+1′).

Crispés, les Brésiliens ont assuré l’essentiel dans la difficulté. Pour voir du jeu, il faudra repasser.

RÉSUMÉ EN VIDÉO

http://youtu.be/2zeNj2ruZPw